Imprimer cette page Imprimer cette page

Qui sommes-nous?

 

Depuis près de 30 ans, les bibliothécaires dijonnais(es) sont gourmand(e)s !

Dès 1985, la bibliothèque municipale de Dijon constitue et enrichit un fonds patrimonial de documents en lien avec la gastronomie et le vin. Ces termes doivent être compris au sens large : livres de recettes, mais aussi actualité de la recherche, histoire et sociologie de l’alimentation, beaux livres, romans, bandes dessinées et ouvrages pour la jeunesse… près de 30 000 ouvrages qui forment aujourd’hui le fonds gourmand de la bibliothèque, à la fois ressource pour les chercheurs et autres curieux d’aujourd’hui et patrimoine de demain, échantillon représentatif de l’édition culinaire et œnologique.

Parce que nous souhaitons que ces documents vivent en-dehors de leurs rayonnages, parce que nous voulons qu’ils profitent au plus grand nombre, y compris à ceux qui vivent au loin ou ne peuvent se déplacer, nous avons créé le blog Happy Apicius, un blog de bibliothèque qui se veut culinaire et patrimonial, où chacun peut retrouver les thèmes qui l’intéressent, ou en découvrir de nouveaux…

Les catégories gourmandes

Les articles publiés sur le blog Happy Apicius, tout comme les documents du fonds gourmand, sont très variés. Afin que chacun puisse s’y retrouver, nous les classons dans différentes catégories. Culture en ébullition met en avant le patrimoine gourmand, le nôtre, mais également celui d’autres collections publiques ou privées, autour de la gastronomie et du vin en général. L’arrière-cuisine présente l’actualité de la recherche et des colloques, Tambouille interne les actualités gourmandes de la bibliothèque municipale de Dijon, ainsi que les recettes des bibliothécaires (on est gourmand(e)s depuis 30 ans, on vous dit !). Ça mijote ici et là fait écho aux manifestations gastronomiques et œnologiques que nous repérons et auxquelles nous nous faisons un plaisir d’assister (quel dur métier…), enfin On les a dévorés ! regroupe nos avis sur les ouvrages, collections et éditeurs, récents ou déjà classiques, qui ont su nous faire venir l’eau à la bouche.

Les actions gourmandes

Parce que dans une bibliothèque on peut lire, mais pas seulement, nous proposons différentes actions, qui permettent au fonds gourmand de vivre, et aux curieux de découvrir les documents, et la gastronomie, autrement. Quatre fois par an, Apprenez à déguster, soirée de conférence-dégustation, propose la découverte d’un produit ou d’une culture culinaire, liant présentation intellectuelle et gustative… En 2014, nos lecteurs gourmands ont ainsi appris à déguster la pôchouse, les insectes et la cuisine malgache. Des visites thématiques sont organisées régulièrement, notamment dans le cadre des Midis du patrimoine ou d’actions collectives comme la Semaine des Climats, destinées au grand public, ou adaptées aux groupes (adultes ou jeunes, spécialistes ou non) qui en font la demande. Ces visites permettent aux publics de découvrir, en même temps que les salles historiques de la bibliothèque patrimoniale, les menus, les acquisitions récentes du fonds, l’iconographie ancienne, les collections et collectionneurs, la gourmandise dans l’art ou dans les contes de fées… N’hésitez pas à consulter les archives des actions gourmandes.

Insectes_BMD

Apprenez à déguster les insectes

Dégustations en salle de lecture

Suivez le blog et son calendrier pour connaître les dates des prochaines actions gourmandes, ou rendez-vous sur l’agenda des actions de la bibliothèque municipale de Dijon. Vous ne trouvez pas votre bonheur ? N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire connaître le thème qui vous intéresse.

Le fonds gourmand

Le 27 novembre 1985, bien avant que l’idée d’un blog culinaire ne germe, la bibliothèque municipale de Dijon signe une convention de pôle associé avec la bibliothèque nationale de France, qui à ce titre lui fait parvenir un exemplaire de chaque ouvrage reçu au dépôt légal éditeur dans les domaines culinaire et œnologique. Le fonds gastronomique, qui devient ensuite fonds culinaire, puis fonds gourmand, est né. Il repose déjà sur des collections bibliophiliques et d’éphémères importantes, constituées à partir des dons et acquisitions onéreuses de fonds de collectionneurs privés, tels Bernard Chwartz, Firmin Fleurot, Alfred Muteau et Maurice Piat. Depuis quelques années, le soutien apporté par la BnF mais aussi par le ministère de la Culture (Service livre et lecture) et la DRAC (Direction régionale des Affaires culturelles) Bourgogne se concentre sur la numérisation et la mise en ligne des documents, notamment les menus, et les acquisitions se poursuivent grâce à l’engagement de la Ville de Dijon.

Grimoire-enchante_G_II_42060

Brigitte Bulard-Cordeau, Le grimoire enchanté, éd. du Chêne, BMD G II-42060

180_degrés

Revue 180 °C, n° 2, éditée par Thermostat 6, BMD

Peynet_Champagne_BMD_M_I_1267

Les célèbres amoureux de Raymond Peynet sur un menu de décembre 1951, BMD M I-1267

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étant donnée l’importance de l’édition culinaire aujourd’hui, il n’est pas envisageable de constituer un fonds exhaustif dans ce domaine, ne serait-ce qu’en se limitant à l’édition française ou francophone.

Des outils bibliothéconomiques nous permettent d’en sélectionner un échantillon représentatif afin d’enrichir le fonds gourmand, qui est constitué également d’ouvrages en langues étrangères, principalement en anglais (ouvrages de chefs, publications universitaires, collections de menus…), de publications périodiques, d’ouvrages anciens, de documents iconographiques, de menus et autres éphémères, ainsi que de livres d’artistes. La collection de menus, l’une des plus grandes en France avec près de 10 000 pièces, est en effet un élément essentiel de la richesse dijonnaise.

L’ensemble de ces documents est consultable dans la salle de lecture de la bibliothèque patrimoniale, ancienne chapelle jésuite, lieu propice à la lecture, au travail mais aussi à la découverte.

Commentaires sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire sur facebook

Commentaires sur les réseaux sociaux

15 Responses

  1. Henny-Annie Bijleveld 26 mars 2015 / 13 h 36 min

    Je viens de découvrir ce très beau et bon site qui est une véritable invitation à venir découvrir ou redecouvrir Dijon et sa gastronomie. Bravo pour ceci
    Henny-Annie Bijleveld

    • Happy Apicius Happy Apicius 26 mars 2015 / 17 h 22 min

      Merci Henny-Annie de ce commentaire, nous sommes heureux que le blog et nos billets vous plaisent et donnent envie de visiter la ville ! N’oubliez pas, en tant qu’abonnée du mois de mars, de choisir votre cadeau…
      Marie

  2. Dalie 12 juin 2015 / 18 h 58 min

    Bonjour, je vais coordonner une revue numérique sur le thème littérature et cuisines, je me demandais si l’un ou l’une d’entre vous aimerait contribuer. Vous pouvez consulter ( et télécharger) le premier numéro qui interrogeait les liens entre littérature pour le jeunesse et musique.
    Merci de m’écrire si vous avez des questions. La revue sera publiée en mars 2016.
    Cordialement.
    Dalie http://plumesdailesetmauvaisesgraines.fr/

  3. PAUTY Michel 15 février 2016 / 10 h 04 min

    Dans le fonds Breuil est-ce que celui-ci a laissé un carnet de recettes…. Enfant avec mes parents je fréquentai son Prince de Condé… Outre les « cassiduthu », nous achetions de superbes millefeuiles avec sur le dessus si mes souvenirs sont bons de la crème Chantilly, c’était bien meilleur que cet infâme glaçage…et aussi c’est là ma demande un gâteau au cassis. C’étaient de petits gâteaux ronds (style tartelettes pour la taille) base en pâte sablée et dessus une sorte de dôme conique avec une crème assez épaisse intermédiaire entre la crème pâtissière et la pâte d’amandes avec des grains de cassis à l’intérieur et un fin glaçage au sucre , mais légèrement violet avec un grain de cassis au dessus ! c’est de mémoire…. je peux me tromper !
    Henri Breuil avait un chapeau noir à large bords plats et quand on lu commandait une pièce montée, il venait avec ses choux et faisait surplace le caramel et il montait la pièce montée quasiment juste avant de la servir !

    • Happy Apicius Happy Apicius 15 février 2016 / 14 h 09 min

      A ma connaissance, pas de carnet de recettes du chocolatier Henri Breuil ou de la maison Duthu dans le fonds… On aimerait bien pourtant, surtout maintenant que vous nous avez mis l’eau à la bouche avec vos souvenirs gourmands ! Merci infiniment pour ces descriptions qui viennent enrichir notre patrimoine, si je tombe sur une recette de ce type je ne manquerai pas de vous en avertir. En cadeau, quelques images de la boutique en question et quelques objets appartenant au fonds Breuil. Ces documents et de nombreux autres ont été exposés l’année dernière à la bibliothèque de la Fontaine d’Ouche, et feront bientôt l’objet d’un article sur Happy Apicius.
      http://happy-apicius.dijon.fr/events/expo-choco/
      Ci-dessous, la boutique place Bossuet.
      Marie

    • Happy Apicius Happy Apicius 15 février 2016 / 14 h 14 min

      La boutique « Au Prince de Condé » rue de la Liberté.

    • Happy Apicius Happy Apicius 15 février 2016 / 14 h 18 min

      Et les cassissines !

    • Happy Apicius Happy Apicius 15 février 2016 / 14 h 19 min

      Papiers d’emballages. Sont-ce ceux que vous avez connus ?
      Marie

  4. PAUTY Michel 19 février 2016 / 13 h 25 min

    Bien reçu … mais par une fausse manoeuvre ! cela arrive… rien n’est parti de ma réponse quasi immédiate ! et j’ai tout perdu.

    Donc merci pour votre réponse. Les sachets sont bien ceux de ma mémoire. J ‘avais conservé très longtemps la boîte de Cassiduthu achetée en 1947 par mes parents : une boîte à fleurs un peu comme du papier peint… je la reconnaîtrai immédiatement je pense mais dans les déménagements, elle a disparu.

    Avez-vous étudié les pâtissiers dijonnais … je retrouverai peut-être la photographie de la pièce montée de ma communion faite en 1951 par la Brioche Bourguignonne (elle était dans l’immeuble de l’Hôtel Morot). Mais il me faudrait fouiller dans une multitude de souvenirs ce qui pourrait prendre du temps…sur la photo seule la pièce montée était nette….il n’y avait qu’elle qui n’avait pas bougé car les photos étaient faites en pose ! La Brioche Bourguignonne faisait d’ailleurs un excellent gâteau avec un glaçage au chocolat , il s’appelait « L’idéal ».

    Bien cordialement.

    Michel PAUTY

    • Happy Apicius Happy Apicius 23 février 2016 / 15 h 14 min

      Nous n’avons pas à proprement parlé étudié les pâtissiers dijonnais. La chocolaterie Duthu, principalement, grâce au fonds Breuil légué en 1973 à la bibliothèque, quelques documents liés à la chocolaterie Lanvin, ensuite nous aurons des documents publicitaires sur différents commerces de bouche, dijonnais ou non… Si vous retrouvez la photo on veut bien voir cette fameuse pièce montée !

      Je viens de retrouver la recette de la gelée de cassis d’Henri Breuil ! Enfin les ingrédients et proportions, accompagnés des prix. 2 kilos de sucre pour 1.1 kg de cassis et 1 kg de groseilles…

      Et une autre image de la boutique de la rue de la Liberté

    • Happy Apicius Happy Apicius 23 février 2016 / 15 h 17 min

      Je n’ai pas précisé mais nous avons également beaucoup de documents des biscuits Pernot et de Mulot & Petitjean, et quelques-uns sur les pains d’épices Philbée, ainsi que des emballages de confiserie.
      Marie

  5. BIRABENT 29 mars 2016 / 9 h 21 min

    Je viens de « tomber » par hasard sur un livre édité en 1950, mais datant de 1941 : Nourris ton corps de H.-CH. GEOFFROY édité par l’auteur, qui est un précis d’hygiéne alimentaire !
    Je vais le lire et me propose de vous l’offrir après : cela vous intéresse-t-il ?
    D’autre part cet auteur ayant écrit d’autres livres, les avez vous ?

    Cordialement
    Albine Birabent

    • Happy Apicius Happy Apicius 2 avril 2016 / 9 h 36 min

      Bonjour Albine,
      Merci beaucoup pour ces infos et cette proposition ! Le livre que vous mentionnez est conservé dans les collections de la Bibliothèque Nationale de France, mais pas encore dans le fonds gourmand, nous sommes donc très intéressées !
      Par ailleurs l’auteur, Henri Charles Geffroy, a publié L’alimentation saine, dont nous avons 3 éditions relativement récentes, ainsi que d’autres livres traitant de santé et d’alimentation, que vous pouvez retrouver grâce à la notice autorité de la BnF, en suivant ce lien : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb119045068 qui vous donne des infos sur l’auteur (on apprend notamment qu’il est le fondateur de « La Vie Claire » en 1946), puis en cliquant sur « Voir les notices liées en tant que – auteur ».
      Bien cordialement,
      Marie

  6. Hemmel 18 mai 2016 / 20 h 07 min

    Bonjour,

    Bibliothécaire (enfin en recherche d’emploi), gourmande et bourguignonne, votre blog est fait pour moi ! En tout cas, il met l’eau à la bouche !

    • Happy Apicius Happy Apicius 23 mai 2016 / 10 h 18 min

      Merci pour votre message ! On espère que vous allez vous régaler !
      Mathilde


(Vos commentaires seront modérés)