Imprimer cet article Imprimer cet article

Merci pour vos dons !

Share Button

En 2009, quand la bibliothèque a commencé à s’intéresser sérieusement à sa collection de menus et a lancé une enquête sur la présence des menus dans les institutions patrimoniales françaises, l’une des constatations les plus évidentes fut que les menus anciens conservés aujourd’hui le sont grâce aux particuliers et pas du tout grâce aux bibliothèques, musées ou archives, à quelques exceptions près. S’il y a des collections intéressantes de menus dans ces institutions, la plupart d’entre elles sont le fruit du patient et passionné travail de collecte des collectionneurs qui en firent don.
A Dijon, on n’échappe pas à la règle et le socle de notre ensemble repose sur deux donateurs : la famille Muteau  et ses plus de 1000 menus liés à la vie privée, politique, sociale, professionnelle de ses membres dont le principal était Alfred (1850-1916),  et Jean Bourgeois, journaliste qui déposa près de 500 menus à la bibliothèque dans les années 1980. Puis cette collection s’est enrichie énormément grâce à la collection de Maurice-André Piat, entrée par don et achat dans les années 2010. Sur ces collections, vous pouvez lire les articles de Histoire(s) de menus : sur la collection en général et sur la collection Piat.

Menu-classe-1919-2

Menu-carte postale, le dernier don fait à la bibliothèque.

 Et ça continue ! Dès le début de notre travail sur les menus, nous avons développé un volet de sensibilisation au risque de disparition de ces éphémères* : en effet, ces petites choses que l’on conserve un temps en souvenir d’un repas ont toutes les chances d’être jetées au moment du grand ménage de printemps ou lors des successions.

Si la bibliothèque achète régulièrement des menus, vous êtes nombreux aussi à participer à l’enrichissement de la collection par vos dons. Collectionneurs parfois, mais le plus souvent simples particuliers sensibles à la conservation du patrimoine, vous êtes chaque année une vingtaine à nous contacter. En 2014, ce sont ainsi plus de 250 menus qui sont entrés par cette voie, en 2013 plus de 280 et en 2012… 750 !

Menu-classe-1919

Le même menu, au recto

 

Le dernier date d’aujourd’hui : je viens de recevoir de Madame Claude Kozak deux menus retrouvés dans des papiers familiaux.

Un grand merci à elle et à tous ceux qui ont donné ou donneront encore !

En illustration vous pouvez voir l’un des deux, qui nous intéresse particulièrement car datant de l’immédiat après-guerre. C’est une carte postale qui parodie un menu donné pour les hommes de la classe 1919 (ceux qui ont 20 ans à cette date) à l’occasion du ‘Banquet de l’Enterrement de ce brave Père Cent’ (fête qui a lieu 100 jours avant la fin du service national). On y retrouve l’humour potache que vous avez déjà vu sur d’autres menus. Le restaurant est la maison ‘Oreste Bleusaille’, les cuisiniers s’étalent dans les escaliers et les soldats boivent et chantent dans une bonne humeur négligée.

Quant aux plats, ils évoquent les joies de la vie de caserne !

                Potage :

Au comprimé de semelles de bottes et de godillots
Hors d’œuvre avariés

Poissons :
Piedechalits sauce punaises
Polochons frits

Entrées :
Civet de singe
Pactage au treillis

Rôtis :
Trousseaboutons à la broche
Quartierdecorvées faisandés

Légumes :
Sinture de flanelle au jus
Salade de bleus

Entremets :
Gamelle glacée
Biscuits de Guerre

Vins de Lapompe
Cruchedeau frappé
Jus de chaussettes (Retour des manœuvres)

18_M_I_664-compressé

L’humour potache…

M_I_1230_compressé

… que vous avez déjà vu !

* un éphémère (ou vieux papier comme on disait au début du 20e siècle) est un document qui n’a pas vocation à être conservé (buvards, papiers à en-tête, étiquettes, programmes, factures, réclames, cartes diverses, travaux de ville et travaux administratifs des imprimeurs…) mais qui attire les collectionneurs. Une association, Le Vieux Papier, réunit ces collectionneurs depuis 1900.

Caroline

Commentaires sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire sur facebook

Commentaires sur les réseaux sociaux

1 Reponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*Nom :


(Vos commentaires seront modérés)