Imprimer cet article Imprimer cet article

Vanille vs chocolat

Share Button

Vanille !

Toujours pas décidés pour le menu des fêtes ? Pas de panique, voici le dessert (il faut l’avouer, pièce maîtresse du repas – entre autres), tout droit pioché dans les rayonnages du fonds gourmand !

Il ne m’a pas fallu bien longtemps pour saliver trouver mon bonheur et aller tout droit vers les ouvrages de saint Pierre Hermé, où j’ai trouvé la tarte Infiniment vanille : pâte sablée, biscuit imbibé au jus de vanille, ganache au chocolat blanc à la vanille, crème de mascarpone à la vanille. Dans son ouvrage Best of, le pâtissier explique pas à pas (sur plusieurs doubles pages !) comment réaliser ce délicat dessert. Vous trouverez également quelques explications ici ou .

Pas très Noël tout ça , me direz-vous ? Erreur ! Vous pouvez évidemment y ajouter de petits sujets en plastique très kitsch, tels que des lutins, des petits sapins ou encore du houx, mais je vous suggère plutôt  de saupoudrer du cacao en poudre de manière très artistique, comme ce que l’on peut trouver dans certains recueils de décors conservés au sein du fonds gourmand. Publiés dans les années 1910-1920 en Allemagne, le Webers Torten-Kakaomalerei et Die Kakaomalerei in Wort und Bild  sont la preuve d’un art original de la peinture au cacao, à travers de très belles lithographies en noir, brun et beige, avec parfois une touche de couleur.

Voyez plutôt, vous pouvez réaliser de très jolis décors sentant bon la neige et l’hiver :

IMG_5212-001

IMG_5217-001

IMG_5214-001

 

IMG_5215-001

 

 

 

 

 

 

…Chocolat !

IMG_5222-001

 

Si, au contraire, comme Boby Lapointe, vous préférez le chocolat, Pierre Hermé a aussi une solution (parmi tant d’autres) : la bûche Mogador ! Le Mogador chez Pierre Hermé, c’est un alliage savant et équilibré du fruit de la passion et du chocolat au lait, décliné sous plusieurs desserts. La recette a été reproduite par un certain nombre de blogueuses, par ici, et l’on trouve même des tutoriels vidéo. Vous pouvez également retrouver cette recette à la bibliothèque, dans le très appétissant Rêves de pâtissier, qui fait la part belle aux illustrations… miam !

 

Et puis, étant donné que tout le monde ne peut malheureusement avoir un Pierre Hermé à la maison, il reste la traditionnelle mais délicieuse (et plus simple, aussi !) bûche à la crème au beurre, estampillée recette-de-maman :

Il vous faut, pour le biscuit :

– 7 oeufs

– 105 g de fécule

– 350 g de sucre

Mélanger le sucre et les jaunes d’œufs jusqu’à obtenir un mélange mousseux. Mettre ensuite la fécule en pluie et pour finir incorporer les blancs d’œufs battus en neige très ferme. Étaler la pâte afin de former un rectangle d’1 à 2 cm d’épaisseur et faire cuire 30 min à 170°. Le biscuit doit être doré. A la sortie du four, rouler le biscuit dans un linge humide.

Et pour la crème au beurre :

– 4 jaunes d’œufs

– 200 g de beurre

– 125 g d’amandes ou de de noisettes en poudre / 200 g de chocolat

– 120 g de sucre

Badigeonner le biscuit de crème au beurre et ajoutez des lutins (ou pas) !

Bûche de Noël forestière

Bûche de Noël forestière

N’hésitez pas, enfin, à vous inspirer des menus de Noël de la bibliothèque municipale ! Promenez-vous dans notre base en ligne, venez voir nos très beaux livres de recettes à travers une sélection désormais directement accessible en salle de lecture et participez à l’histoire des repas de Noël en nous donnant votre menu des fêtes 2014 !

Très joyeuses fêtes et, surtout, bon appétit !

Mathilde

Commentaires sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire sur facebook

Commentaires sur les réseaux sociaux

2 Responses

  1. A causMireille Poulain-Giorgi 27 décembre 2014 / 8 h 24 min

    Mathilde,

    Vous allez semer la zizanie dans la maison
    Avec nos deux garçons
    … Poil au menton!
    Qui vont chanter, toute la sainte journée:
    « Car au pays d’Aaaaaragon
    Il y avait uuuune fille
    Qui aimait les glaces citron et vanille
    Et au pays de Castille
    Il y avait un garçon
    Qui aimait les glaces vanille et citron.
    Et vendre des glaces
    C’est un très bon métier
    … Poil au pied! »

    Non, non, ce n’est pas sérieux Mathilde de nous donner à écouter Boby Lapointe, dès potron-minet
    … poil au nez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*Nom :


(Vos commentaires seront modérés)