Imprimer cet article Imprimer cet article

Une visite qui sent bon…

Share Button

Savez-vous que Mulot et Petitjean a ouvert un musée depuis près d’un an, La Fabrique de pain d’épices ? Voici une nouvelle idée de sortie, que vous soyez dijonnais ou touriste !

Le fameux pavé nature, 6 kg quand même !

Entreprise du patrimoine vivant (label du ministère de l’Economie distinguant les savoir-faire d’excellence), Mulot & Petitjean fait partie de l’identité dijonnaise et du parcours de tout touriste qui se respecte ! L’une des premières images que j’ai eue de Dijon, longtemps avant d’habiter cette ville, est d’ailleurs liée à ce pain d’épices  : un gros escargot acheté par mes grands-parents “à la ville” et qu’on tranchait avant de le couvrir de beurre et de miel…

Dernière fabrique de pain d’épices de Dijon alors qu’on en comptait jusqu’à douze au 20e siècle, Mulot & Petitjean a trouvé un bel équilibre entre tradition et monde contemporain, grâce à une histoire et un métier que vous découvrirez dans le musée, à travers un parcours en cinq étapes.

Le bureau

C’est dans la reconstitution du bureau d’Auguste Petitjean que vous sera présentée l’histoire de la maison, née en 1901 du mariage d’Auguste et de Mademoiselle Mulot, dont les aïeux respectifs étaient pain d’épiciers : Louis Mulot avait repris le maison Boittier, elle-même fondée en 1796, en 1838 et Alfred Petitjean la maison Céry en 1875.

Le quai

Le quai

La pièce suivante est ma préférée. Elle est consacrée aux ingrédients du pain d’épices : farine de froment, miel toutes fleurs, un peu de sucre et de jaunes d’œufs (pas trop car le code d’usage français exige moins de 3 % de matières grasses), anis vert pour la base et fruits confits, confitures, orange, citron, sucre et autre chocolat pour les variantes gourmandes que sont les nonnettes, les croquets, les pains d’épices fourrés ou les glacés minces. Notre hôtesse nous explique la démarche qualité continue de l’entreprise pour adapter les recettes, utiliser des colorants naturels et trouver des fournisseurs de matières premières respectueuses de la tradition.

L’atelier

Passons à la fabrication, à travers la présentation de machines, matériels et fours anciens et d’un système astucieux d’interviews de membres du personnel de l’entreprise qui expliquent leur métiers : bons ingrédients et savoir faire, voici le duo gagnant !

Après la visite vous saurez qu’à l’origine de tout pain d’épices, il y a la pâte mère, mélange de miel et sucre puis de farine que l’on pétrit et qu’on laisse lever à température ambiante. En ajoutant les épices, les arômes, la poudre levante et les œufs, on obtient la pâte braquée qui attendra en chambre froide avant d’être passée au pâtonneur puis au laminoir et d’être moulée et enfin cuite.

La fabrique jadis…

Le laboratoire

Depuis l’atelier, des ouvertures vitrées vous permettront de voir la laboratoire où sont fabriquées les gourmandises aujourd’hui. Vous aurez peut-être la chance de voir fonctionner la ligne à nonnettes, produit phare de la marque : ce sont des cylindres fourrés de confitures et glacés. Si vous voulez tout savoir, mes préférées sont à l’orange et au cassis.

Lors de la rénovation et de l’extension du site de fabrication en 2016, Catherine Petitjean, actuelle PDG de l’entreprise, a décidé de rester sur le site d’origine de 1912, à quelques minutes de la gare.

La boutique

Pour terminer, un passage par la boutique est prévu, où vous pourrez déguster quelques-unes des spécialités découvertes lors de la visite et, pourquoi pas, faire quelques emplettes !

Pour compléter, n’oubliez pas de faire un tour dans la jolie boutique de la place Bossuet !

Et j’allais oublier l’essentiel de cette visite : ça sent tellement bon dès qu’on pousse la porte…

Caroline (qui repart de ce pas chez elle pour préparer du chèvre chaud pané au pain d’épices, idée glanée sur une fiche recette Mulot & Petitjean)

Merci à Alice Abraham pour son accueil.

Merci à la maison Mulot & Petitjean et à sa PDG pour les douceurs qui seront offertes aux auteurs des rencontres littéraires Clameurs(s) !

Informations pratiques :

6, boulevard de l’Ouest à Dijon

03 80 66 30 80 / accueil@mulotpetitjean.fr

du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30

adultes 8 € / 12-18 ans 6 € / moins de 12 ans gratuit

Groupes sur réservation à partir de 10 personnes, 6 € par personne

Boutique sur place

Commentaires sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire sur facebook

Commentaires sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*Nom :


(Vos commentaires seront modérés)