Imprimer cet article Imprimer cet article

Nuits d’Orient gourmandes

Share Button

afficheChaque année, la Ville de Dijon organise le festival Les Nuits d’Orient : « L’Orient des légendes, l’Orient des musiques et des films, mais aussi celui d’aujourd’hui, bien réel, avec ses drames, ses doutes, ses espoirs ; chaque année, durant quinze jours, Les Nuits d’Orient explorent ces espaces culturels qui, de tout temps, nous ont fait rêver et dont la richesse ne cesse de surprendre. […] le festival affiche quelque 70 rendez-vous dans une quarantaine de lieux (théâtres, MJC et centres sociaux, bibliothèques, maison d’arrêt, université…) avec l’aide d’environ 90 partenaires. » Tous les publics sont conviés et de nombreux modes d’expression sont représentés : musique, cinéma, théâtre, calligraphie, arts plastiques, dans, littérature, ateliers… et gourmandise !

Les-5-vinsJe vais vous parler aujourd’hui d’une rencontre œnologique et culinaire qui avait lieu vendredi 11 décembre à la MJC des Bourroches, organisée par la MJC (dont le directeur Gilles Menis anime par ailleurs une activité œnologie régulière) et par l’association Andalousiat (dont les activités financent une école rurale au Maroc et dont le président Mustapha Fahli était présent et avait concocté certains plats). J’aurais aussi aimé vous parler d’un atelier cuisine autour de la pastilla mais malheureusement je m’y suis pris trop tard !

Non, l’ouverture d’esprit n’est pas un fracture du crâne !

En arrivant à la MJC, on entre dans une ruche où tous les publics se côtoient, enfants, parents, ados, retraités, sportifs, spectateurs, visiteurs de l’exposition en cours où j’ai noté la citation ci-dessus ainsi que l’étymologie du mot magasins (en bibliothèque ce sont les réserves donc ça m’intéresse !) : makhzen en arabe qui veut dire entrepôt.

Baal

un grand vin du Liban

Revenons à nos moutons ! Le thème de la soirée était les vins et tapas du Maghreb. Dans une ambiance conviviale, nous avons vu défiler et pu déguster sept vins d’Algérie, du Maroc et du Liban accompagnés d’une dizaine de bonnes petites choses réalisées par une toute jeune diplômée qu’on n’a pu rencontrer car elle commençait à travailler à la Cloche… pas mal non ?! Voici les vins dans l’ordre de la dégustation :

  1. La cuvée du Président, l’un des vins les plus célèbres d’Algérie. « Le soleil, source de vie, de richesse. Associé à une terre généreuse, à une tradition affirmée, il favorise l’élaboration de ce vin, riche en couleur, dont la finesse et la délicatesse lui accordent cette personnalité prestigieuse constamment recherchée par les fins connaisseurs. » nous dit l’étiquette. Quatre cépages utilisés : cabernet-sauvignon, merlot, grenache et tempranillo. Surprenant, doux, velouté, riche en saveurs harmonieuses.
  2. Un vin gris du Maroc, appellation Guerrouane, domaine Toulal, 2004, un nez et une bouche très fruités, rappelant la poire et la pêche. Cépages grenache et cinsault.
  3. Un autre gris, domaine de Sahari, appellation Guerrouane, 2013. Du soleil, des raisins sélectionnés à la main, un terroir proche de Meknès, protégé par l’Atlas, à 600 mètres d’altitude, deux cépages, carignan et cinsault.
  4. Un rouge marocain, appellation Guerrouane, domaine de Sahari, 2012, les mêmes cépages vinifiés différemment, appellation d’origine garantie, très doux.
  5. Un blanc de blancs libanais, château Kefraya, cuvée de Lakmé, 2011. Des vignes sur un sol pentu, argilo-calcaire et caillouteux à 1000 mètres d’altitude, dans un climat ensoleillé où il ne pleut pas pendant six mois de l’année, un assemblage de… huit cépages : viognier, sauvignon blanc, clairette, bourboulenc, muscat à petits grains, ugni blanc, chardonnay et verdejo.
  6. Un autre blanc libalais, Altitudes Ixsir (ixsir = élixir en arabe) 2010, quatre cépages, muscat, sauvignon, viognier, sémillon.
  7. Et pour finir en beauté, un vin réputé et de prix, domaine de Baal, 2009, un rouge libanais né dans la célèbre vallée de la Bekaa à 1200 mètres d’altitude, quatre cépages (70 % de cabernet-sauvignon, 20 % de merlot, 10 % de syrah).

Passons aux petites choses plus que gourmandes que nous avons dégustées, en images pour vous faire saliver !

boulettes-poulet-coriandre

boulettes poulet-coriandre

canapé-aubergine

canapés aubergine-tomate-oignon

choux-marinage-poivrons

choux marinade de poivron

cigare-façon-pastilla

cigares façon pastilla

mousse-carotte

mousses carotte-cumin

mousse-courgette

mousse courgette-curcuma

petites-saucisses

petites saucisses plus ou moins pimentées

pois-chiche-fèves

Ah les pois chiches et les fèves !

samoussa-fruits-mer

samoussas fruits de mer

tajine-lentille-merguez

tajine lentilles-piment-merguez

1001-nuits

Bientôt dans nos collections !

Comme le dessert n’était pas prévu, je me suis penchée sur un des beaux livres que nous venons d’acquérir (pendant les traditionnelles courses en librairie de décembre) ! Recettes des 1001 nuits. A la table de Shéhérazade propose des mezzés, des plats de poissons, de viandes, des plats végétariens puis des douceurs. C’est parmi ces dernières que j’ai choisi la recette des crêpes aux mille trous, à la pâte levée et accompagnées d’un délicieux mélange de beurre, miel et cannelle !

crepe-1001-nuits

Ma crêpe !

Caroline

Commentaires sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire sur facebook

Commentaires sur les réseaux sociaux

7 Responses

  1. mendak noble danièle 17 décembre 2015 / 18 h 10 min

    merci pour toutes vos passionnantes chroniques gourmandes, réjouissantes… A toutes et tous une douce année 2016, nous aurons un plaisir évident à vous retrouver au cours de ces rendez-vous alléchants et fort agréables!

  2. mendak noble danièle 17 décembre 2015 / 18 h 12 min

    joyeuses fêtes à tous!

  3. Lili 8 janvier 2016 / 23 h 15 min

    Cette jeune diplômée comme vous dites s’appelle Karima et sorti diplômée de prom’hote

    • Happy Apicius Happy Apicius 9 janvier 2016 / 11 h 48 min

      On aurait bien voulu la féliciter de vive voix !

      • Lili 9 janvier 2016 / 16 h 32 min

        Si vous vouliez la contacter vous auriez pu prendre contact avec elle ! c’est une jeune qui est travailleuse courageuse et j’en passes !
        Cordialement
        Lili

        • Lili 9 janvier 2016 / 16 h 33 min

          Voici des créations de Karima

        • Happy Apicius Happy Apicius 10 janvier 2016 / 13 h 44 min

          Eh bien, pourquoi pas à l’occasion ! Merci pour la photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*Nom :


(Vos commentaires seront modérés)