Imprimer cet article Imprimer cet article

Les cuillères, toute une histoire !

Share Button

Happy Apicius en vadrouille !

Le saviez-vous ? La cuillère serait l’un des dix premiers outils créés par l’homme… C’est un véritable tour du monde que la bibliothèque Forney, située dans l’hôtel de Sens, en plein cœur de Paris, propose à ses visiteurs jusqu’au 3 janvier 2015, travers une sélection de quelques 400 pièces parmi la collections formée par Jean Metzger. L’exposition « Histoire(s) de cuillères » retrace l’histoire de ce couvert devenu indispensable (comment mangeriez-vous votre mousse au chocolat, sinon ?) depuis le 3e millénaire avant notre ère jusqu’à nos jours.

20141108_132819

Cuillère de mariage… pas forcément pratique !

Arrêtons-nous d’abord sur ses différentes fonctions. Ce sont des cuillères plutôt originales qui ouvrent le parcours, ce sont même des cuillères à double fonction, à but alimentaire, certes, avec les cuillères-fourchettes ou les cuillères-pilon, jusqu’aux usages les plus fous : cuillère-mesure à médicaments, et même une cuillère pouvant servir d’épingle à cheveux. Bien avant l’invention du couteau suisse, donc. Dont acte.

En dehors de ces quelques fantaisies, la cuillère est bien entendue utilisée pour porter des aliments à la bouche, ainsi que pour transvaser des aliments solides ou liquides, puis, en Europe surtout, un élément clé des arts de la table.

20141108_133434

Toutes ces cuillères ont un usage bien particulier…mais lequel ?

Les matériaux utilisés sont tout aussi divers : os, corne, ivoire, corail, ou d’origine minérale, comme la pierre, la terre cuite ou encore la faïence. Le bois est quant à lui utilisé dans toutes les parties du monde et à toutes les époques, en témoignent les nombreuses cuillères tombant du plafond qui jalonnent le parcours. Et surtout, priorité au sensoriel, avec une « prière de toucher » les différentes cuillères suspendues aux branches d’un arbre : autant dire que je ne me suis pas gênée pour le faire !

 « Prière de toucher ! »

 

20141108_134035

 Pluie de cuillères

 

 

 

 

 

 

 

20141108_141653

Les cuillères en Afrique

Au-delà de son importance sociale et nourricière, l’exposition insiste enfin sur la portée symbolique de la cuillère. Ainsi, elle est partie prenante de certaines cérémonies d’initiation en Afrique. En Europe, les cuillères en nacre étaient, dit-on, un moyen de guérir de la coqueluche. Au dix-neuvième siècle, en France, on avait coutume d’offrir une cuillère en argent à l’occasion d’un baptême. Grande diversité en Europe, formes inattendues en Asie, cuillères rituelles africaines, inventivité américaine, ce panorama adopte un point de vue intéressant de l’histoire de l’humanité.

 

 

 

Vous ne regarderez plus vos cuillères de la même manière !

20141108_142410

Et aujourd’hui…

L’exposition a donné lieu à la publication d’un ouvrage, bientôt consultable à la bibliothèque patrimoniale et d’étude.

Mathilde

Commentaires sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire sur facebook

Commentaires sur les réseaux sociaux

5 Responses

  1. Mireille Poulain-Giorgi 8 décembre 2014 / 10 h 11 min

    Belle histoire de cuillère.
    Une cuillère en argent, on en offrait encore pendant toute la première moitié du XXe siècle (et même un peu au-delà, dans les familles françaises, bourgeoises) aux bébés qui venaient de naître. Dans chaque famille, il y a, au fond des tiroirs, ou dans une boîte, ou dans du papier de soie, une vieille cuillère en argent, bien oxydée.
    ****
    Lorsque j’étais enfant, j’ai suivi des cours de piano. Mes parents n’étant pas argentés, ils ne pouvaient m’offrir cet instrument de musique. Mon prof de solfège – qui était aussi un vieux chef d’orchestre dont le mince petit filet de bave me fascinait tout autant que ses mains arthritiques – nous avait conseillé de placer sur la table des cuillères à soupe, figurant ainsi les touches en ivoire.
    …. Je ne suis jamais allée plus loin que le premier tome de la Méthode Rose… nous n’avions pas assez de cuillères….

    • Dominique PONTET 8 décembre 2014 / 17 h 54 min

      Non seulement on offrait une cuillère pour le baptême des enfants, mais également une timbale en argent.

  2. Mireille Poulain-Giorgi 8 décembre 2014 / 10 h 17 min

    Une autre belle histoire de cuillère aux pages 107-108-109 de UN REPAS EN HIVER d’Hubert MINGARELLI – éditions Stock 2012

    A la même table, trois soldats allemands, un Juif, un Polonais antisémite. Leur unique souci: se nourrir, préparer une soupe. Le Polonais n’aura le droit de manger que s’il a une cuillère. Il devra s’en fabriquer une dans un morceau de bois.

  3. Dominique PONTET 19 décembre 2014 / 8 h 23 min

    Et voici la recette des biscuits…à la cuillère !!!!
    INGREDIENTS :
    – 3 oeufs
    – 90 gr de sucre en poudre
    – 60 gr de farine
    – sucre glace
    – sucre vanillé
    PREPERATION DE LA RECETTE :
    Fouetter les jaunes d’oeufs avec 35 gr de sucre dans un bol.
    Monter les blancs en neige et y ajouter le reste du sucre (55 gr)
    Réunir les deux préparations. Ajouter la farine et mélanger sans trop travailler la pâte.
    A l’aide d’une poche à douille former les biscuits sur une ou deux plaques, saupoudrer de sucre glace et cuire 15 à 20 min à 150° (Th5).

  4. Pontet Dominique 26 décembre 2014 / 18 h 34 min

    D’où vient le nom du biscuit à la cuillère ?…il aurait été inventé par les cuisiniers de Catherine de Médicis, qui auraient eu l’idée de confectionner leurs biscuits aux œufs en utilisant deux cuillères pour écarter la pâte à partir du centre, pour ne pas l’abîmer — d’où leur forme et leur nom.(source Wikipédia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*Nom :


(Vos commentaires seront modérés)