Imprimer cet article Imprimer cet article

Les coulisses du banquet Harry Potter, au Castel

Share Button
pain-gryffondor

Avez-vous reconnu une miche de pain ?

Aujourd’hui, un article pour vous donner un aperçu des coulisses du prochain Apprenez à déguster : Apprends à déguster Harry Potter, offre toi un banquet magique ! Bon, je vais essayer de ne pas trop divulgâcher le contenu de la soirée du 8 avril sinon ce ne serait plus drôle !

Pour la première fois, la Bibliothèque consacre une de ses soirées-dégustations aux enfants, dans le cadre de son festival Harry Potter ! La soirée est déjà complète malheureusement.

Pourquoi Harry Potter ?

Ce petit sorcier a de nombreux fans, chez les bibliothécaires aussi et, à force d’entendre pendant les visites patrimoniales, « on se croirait à Poudlard », on a dit « chiche » et on a monté des visites pour montrer des livres anciens qui éclairent le livre de J.K. Rowling (des licornes, des dragons, des mandragores, du latin…) et un banquet qui rappelle les fameux repas où Harry et ses amis se retrouvent à chaque rentrée et lors des fêtes, que ce soit Noël ou Halloween. Et les collègues du réseau ont quant à eux organisé des tas d’animations, jeux, jeux vidéo, ateliers, expo, quizz, et même des séances de quidditch, si si !

Limaces

C’est quoi ça ?! ça se mange ?

Quelle commande ?

Cela fait de nombreux mois que la bibliothèque travaille avec le lycée hôtelier du Castel pour préparer la soirée.

La commande était : préparer un banquet qui rappelle l’univers du sorcier le plus célèbre du moment, qui plaise à des enfants, qui crée un univers visuel, qui donne aux participants des clés sur la cuisine anglo-saxonne.

Marie en a profité pour lire les 7 tomes et rédiger une thèse de 3e cycle en relevant de façon exhaustive toutes les références à la nourriture, ça vaudrait le coup de mettre cette liste en ligne !

On a aussi confié aux enseignants le livre d’Aurélia Beaupommier Harry Potter : manuel non officiel de cuisine pour sorciers et non magiciens.

Plusieurs réunions nous ont permis d’affiner le menu et l’imagination et l’enthousiasme de nos partenaires ont fait le reste. Mardi 1er et samedi 5 mars, je suis allée au lycée pour assister à trois cours et pour tester les recettes des mets salés, des boissons et des pains.

Reportage.

Les pâtissiers de Michel Rainaud

Cours-patissLe cours qui ressemble le plus à une ruche bourdonnante, c’est le cours de pâtisserie, avec les 12 élèves de ‘Mention complémentaire pâtisserie spécialisée’ de Michel Rainaud. Ce sont les plus avancés dans leurs études, après le bac, et de belles carrières leur tendront bientôt les bras.

Les élèves courent partout, du garde-manger au plan de travail, du four au frigo, de l’énorme casserole de chocolat à la grande pièce en cours de montage, appelant sans arrêt leur professeur pour qu’il valide ou conseille, totalement investis dans notre expérience.

chocogrenouilles6

Après plusieurs tests, les chocogrenouilles prennent forme

Que vous dire sans trahir le secret ?

Ils ont travaillé à la fois sur des desserts, des gâteaux très gourmands qui plairont aux petits et aux grands, des crèmes, des gelées, et un entremets typically british, mais aussi sur des friandises pour rappeler le chariot du Poudlard Express. Allez, je vous dis qu’il y aura des chocogrenouilles, impatients alors ?

Les boulangers de Romain Gérouville

Cours-painDans le cours des Premières Bac Pro boulangers-pâtissiers, c’est la concentration qui règne. Le test du jour concerne les pains décoratifs, une branche traditionnelle de la boulangerie qui permet d’ajouter du charme à une table ou un buffet.

Tandis que les uns fabriquent des baguettes magiques de pain et, surtout, surveillent leur cuisson, d’autres s’appliquent à préparer les éléments qui surplomberont les grosses miches rondes et à recopier les textes et images qui en seront les finitions.

PainHP

Savoir reproduire la police de caractères Harry Potter !

Ce sont ainsi les écus des quatre maisons de Poudlard qui prennent forme devant nous, ainsi qu’un terrain de quidditch avec son vif d’or, son balai et ses anneaux de but !

Les serveurs de Carine Lieutet

bar-castel

Le bar du restaurant d’application Le Gustave

Autre lieu du lycée, autre ambiance. Ici c’est le chic qui préside, avec le bel uniforme et les cravates aux couleurs de Gryffondor (oui oui !) que portent les élèves de Terminale Bac technologique ‘hôtellerie-restauration’. La classe compte 23 élèves  mais aujourd’hui ils sont 5 à officier.

Pour la première fois, ils vont tester les cinq boissons choisies par leur professeur qui a rédigé pour chacune d’entre elles une fiche technique.

prépa-citrouille

Le jus de citrouille, avec de la pomme ou de l’ananas ?

Je ne trahis pas grand chose en vous disant qu’il y aura du jus de citrouille et de la bièraubeurre, on ne pouvait faire sans ! Mais il y aura aussi deux potions et une mixture… à vous faire frissonner. Les élèves doivent à la fois réaliser les boissons, les goûter pour les réajuster et s’entraîner à les faire en direct, vive le shaker !

TF1

Et au milieu le tournage, de beaux souvenirs en perspective pour les élèves !

Dans ces trois premiers cours, pour ajouter au stress des préparatifs, nous avons mis dans les pattes de nos apprentis chefs une équipe de tournage ! Nous avons en effet été contactés par la réalisatrice Katia Chapoutier qui prépare un documentaire sur le monde des bibliothèques, on vous tiendra au courant de la diffusion bien sûr !

Les cuisiniers de Véronique Dufour

Je n’ai pas assisté à un cours mais les mets proposés correspondent à ce que Harry, Ron et Hermione, et beaucoup d’autres enfants, aimeraient manger : de la finger food mais maison et de qualité ! Eh oui, le ketchup ne pousse pas en bouteille rouge…

Quelques pièges dans la partie salée, on verra ceux qui maîtrisent l’anglais et le trompe l’œil !

Merci !

Merci à tous, à la proviseure Françoise Tancogne-Rivière et au chef de travaux Fabrice Ricord d’accueillir avec bienveillance nos demandes de partenariat de plus en plus étranges, aux enseignants pour leur dynamisme, leur professionnalisme et leur créativité, aux élèves pour leur travail appliqué et de leur investissement.

Plus d’informations sur le lycée Hôtelier, son restaurant d’application et sa boutique (rubrique restaurant et boulangerie-pâtisserie).

DSCN2264

Quelques indices…

Pour manger dans un cadre ensorcelant, celui de la bibliothèque !

Pour manger anglo-saxon, vous avez dit ketchup, porridge et mélasse ?

Pour manger comme Harry, vous avez dit bièraubeurre et chocogrenouille ?

Pour un buffet aussi grandiose qu’à Poudlard.

Pour manger bizarre, vous avez dit kidney, cafard & bonbons pas bons ?

Pour manger comme Ron avec les doigts, vous avez dit pilon, burger et club sandwich ?

Caroline

Commentaires sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire sur facebook

Commentaires sur les réseaux sociaux

5 Responses

  1. Mireille Poulain-Giorgi 1 avril 2016 / 10 h 36 min

    Ce n’est pas beau du tout, du tout, de faire un tel poisson d’avril! Non, pas charitable.
    Croyez-vous qu’on soit dupes? On a bien compris que c’était une pure invention.
    Les enfants vont vous en vouloir!

    • Happy Apicius Happy Apicius 1 avril 2016 / 11 h 36 min

      Allez une nouvelle preuve en image, après on ne divulgue plus rien jusqu’au 8 avril…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*Nom :


(Vos commentaires seront modérés)