Imprimer cet article Imprimer cet article

Grande collecte des menus d’amour : participez et relayez !

Share Button

La bibliothèque lance une grande collecte de menus d’amour !

Repas

Madeleine et Lucien sont la marraine et le parrain de l’opération

Vous avez dans vos tiroirs des menus de mariage, de fiançailles, de PACS, d’enterrement de vie de garçon ou de jeune fille, de noces d’or, de froment ou de granit et, pourquoi pas, de divorce ? Donnez-les à la bibliothèque qui les conservera dans son fonds gourmand ! Ils seront ensuite signalés et numérisés dans le catalogue en ligne dédié.

Pourquoi une collecte ?

On vous parle souvent de notre collection de menus. Saviez-vous que lorsque nous avons commencé à nous y intéresser de plus près, en 2009, elle était composée de 2300 pièces et que nous atteignons aujourd’hui les 13 000 ? C’est la deuxième plus grande collection publique française après celle de la Bibliothèque nationale de France.

Bien sûr nous en achetons régulièrement, auprès de marchands spécialisés mais nous avons aussi la chance que de nombreuses personnes aient été sensibles à notre action de préservation et donnent régulièrement les menus qu’ils retrouvent chez eux. On vous en avait parlé dans cet article merci pour vos dons. En 2016 ce sont 408 nouveaux menus qui sont entrés par dons.

Voilà pourquoi nous relançons une campagne cette année.

Mais pourquoi des menus d’amour ?

La bibliothèque organise chaque année des rencontres littéraires intitulées Clameur(s), les voix sont livres à Dijon. En 2016, sur le thème des migrations, Happy Apicius avait travaillé avec des femmes de diverses origines et la restauration municipale ; en 2015, sur le thème de la solidarité, nous avions organisé une soirée avec Sloww Food. Toutes ces actions sont à retrouver ici.

Cette année Clameur(s) a choisi de parler d’amour. Voici ce que nous en dit le comité de pilotage. « Éternel, omniprésent, le thème est fondateur de toute littérature. Roman, poésie, théâtre, n’ont cessé, ne cesseront jamais, d’explorer les tourments et les délices de l’aventure amoureuse. On en vient, on en meurt, on y revient… A travers le désir, l’éblouissement, l’usure, la rupture, la colère, le regret, l’amour reste la ligne à haute tension de nos vies, de nos imaginaires, de nos destins. Tout a été dit et écrit sur le sujet. Or, tout reste à dire… »

A suivre en détail sur le blog de  Clameur(s).

C’est dans le cadre de cette manifestation que notre collecte s’inscrit.

Quels menus nous intéressent ?

Tous ou presque ! Afin d’enrichir la collection de la façon la plus pertinente, nous privilégions quelques axes cette année :

  • les menus les plus anciens, ou du moins antérieurs à 1970.
  • les menus de mariages religieux non catholiques, très peu présents, voire absents de la collection : cérémonies protestantes, juives, musulmanes ou de toute autre religion nous intéressent particulièrement !
  • les menus de pacs
  • les menus de mariages ou pacs homosexuels : il n’y en a aucun dans la collection ! Or elle se veut le reflet de notre société. Alors n’hésitez pas surtout !
  • et puis comme tout cela se fait dans le cadre de rencontres littéraires, les menus d’amour d’écrivains, d’éditeurs, de typographes, d’imprimeurs, de relieurs apporteraient une touche livresque à la collection !

Comment faire ?

Vous êtes dijonnais ? Vous pouvez tout simplement les déposer à l’accueil de la bibliothèque patrimoniale (3, rue de l’Ecole de droit) ou dans n’importe quelle bibliothèque du réseau en indiquant que c’est un don pour le fonds gourmand.

Sinon, n’hésitez pas à les envoyer par voie postale à l’adresse suivante :

Bibliothèque municipale / Fonds gourmand
5, rue de l’Ecole de droit
21000 Dijon

Nous accuserons réception de votre don puis vos menus seront estampillés, rangés dans des pochettes et des classeurs de conservation, catalogués dans l’instrument en ligne, et enfin numérisés (cette dernière étape peut être plus longue).

Madeleine et Lucien

Madeleine et Lucien, ce sont les parrain-marraine de cette opération. Ils sont sortis d’un menu pour nous aider à vous convaincre de l’intérêt du projet ! Je les ai choisis car je les trouve très mignons et que je suis sûre qu’ils ont été très heureux. Pour être totalement honnête, je dois avouer qu’on ne connaît pas leurs petits noms, je me suis donc permis de leur en choisir un !

On compte sur vous : donnez et relayez l’info !

Le 31 mars commence un partenariat avec le blog de Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France, et une série de quatre articles sur la collection dijonnaise de menus. Le premier est consacré aux menus de mariage, à retrouver ici .

Caroline

Commentaires sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire sur facebook

Commentaires sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*Nom :


(Vos commentaires seront modérés)