Imprimer cet article Imprimer cet article

Deux libraires, un muffin banane-chocolat, une fleur qui pousse et quelques idées pour Noël

Share Button

Une nouvelle librairie ET salon de thé à Dijon

photo-inauguration

J’avais rendez-vous avec Clémence et Julien vendredi 9 décembre après-midi et je comptais bien terminer mon interview (je ne vous ai pas dit que j’avais demandé une carte de presse ?) par une part de fondant chocolat-gingembre bien méritée… c’était sans compter sur le grand nombre des clients installés dans les deux jolis espaces qui font office de salon de thé au sein de la sympathique librairie La Fleur qui pousse à l’intérieur, place des Cordeliers à Dijon.

Maintenant que vous avez écouté François Béranger, vous avez compris que cette nouvelle librairie, ouverte il y a quelques semaines, n’est peut-être pas inoffensive et que ses deux jeunes propriétaires ont des ambitions pour leurs lecteurs…

Tous deux, après un master 2 dans la filière Métiers du livre et quelques années dans l’édition, ont eu envie de donner vie à leur projet militant d’attiser en nous des flammes par nos lectures. Après un tour de France des libraires indépendants, notamment Pierre Landry à Tulle, modèle ou du moins inspiration, ils ont choisi Dijon pour s’installer.
Qu’est-ce que ça veut dire ? Chaque livre est choisi « personnellement », en s’éloignant des seules règles du marché, avec la volonté de l’aider et de le faire vivre en prenant le temps que la valse des modes et des médias ne donne pas toujours, avec la foi que les clients vont leur faire confiance. Pas que des nouveautés donc, une exigence qui ne rime pas avec intransigeance (il y a Harry Potter et j’y ai vu quelques prix littéraires) et la chance de faire des découvertes (ce que je confirme puisque j’y ai trouvé quelques cadeaux de Noël…).

littrature

Les 6500 titres de leur catalogue sont répartis dans quatre espaces. La grande salle par laquelle vous entrez est consacrée à la littérature, à la science-fiction, au polar, aux essais, à la psychanalyse et autres sciences sociales. Si vous vous faufilez plus loin vous traverserez le couloir dédié à l’histoire et à la spiritualité pour aboutir dans un coin charmant où voyage et poésie – joli mix ! – se côtoient autour d’une table et de quelques coussins. Faites demi-tour pour visiter le salon thé dans la pièce des ouvrages jeunesse, des livres pratiques (dont la cuisine bien sûr), de la BD, des beaux livres et des loisirs créatifs.

Clémence, auteure de livres de cuisine

Si l’on vous parle de cette librairie sur Happy Apicius, c’est donc parce qu’il y a un salon de thé (avec thés, café mais aussi des gâteaux à prix libre, encore un principe militant : vous donnez selon vos moyens mais aussi pour donner un coup de pouce à la librairie).

Et comme Clémence est l’auteure de cinq livres de recettes, dans la mouvance de la cuisine saine, on avait aussi envie de vous en parler ici.

20161209_161711

Son tout premier, paru en 2015, 130 recettes vegan, a été édité chez Marabout et le second, Epicerie bio, chez Hachette, éditeur qui lui a ensuite commandé Sans sel et Super aliments.

Mais comment fait-elle tout ça ? Gnarff gnarff, en se servant de ses clients pour tester ses recettes… méfiez-vous. Un petit dernier est attendu en 2017 sur les recettes végétariennes.

Dédicace quotidienne possible donc !

Des idées pour Noël !

Bien sûr, j’ai profité de ma visite pour glaner des idées de cadeaux à glisser sous votre sapin à Noël, chers lecteurs !

Sachez que la première table de présentation quand vous entrez dans la librairie est consacrée aux gros coups de coeur de Clémence et Julien, avec un petit mot de leur main pour vous convaincre vous aussi.

20161209_160917

Une idée géniale (si, si) est de vous proposer des sacs cadeaux surprises composés de deux livres, d’un carnet (j’adore les carnets, comme tout le monde non ?), de thé (j’adore le thé) et autres choses à découvrir. Interdiction donc d’ouvrir le sac avant de l’acheter. Quatre thématiques au choix : littérature, poésie, polar (j’ai craqué… suspense, attendrai-je jusqu’au 25 décembre ?) et voyage. Je suppose que je ne suis pas la seule à ne jamais savoir quoi lire en littérature (heu, oui, je suis bibliothécaire) et que ce service ravira bien des clients.

Enfin, les livres de cuisine préférés de Clémence en ce moment .

green_kitchen

Green Kitchen : recettes végétariennes du monde entier, aux éditions Alternatives. Les auteurs, un couple Suédois-Danoise, ont voyagé pendant quatre ans avec leur petite fille à travers le monde et en ont rapporté des recettes. Clémence souligne la qualité de la traduction, par la blogueuse de My sweet Faery, qui rend réalisables les plats en France !  Au hasard (c’est vrai !) : salade américaine aux choux de Bruxelles et cranberries, chili au chocolat et aux noix, porridge d’amarante aux prunes caramélisées et courges farcies pour Thanksgiving.

traite_miamologieLe volume consacré à la pâtisserie du Traité de miamologie, édité par le mook 180°C. Le sous-titre vous explique que vous y trouverez les « fondamentaux de la pâtisserie décryptés par le pourquoi ». Clémence confirme l’intérêt de la partie technique de l’ouvrage et apprécie (comme moi) le côté graphique de la mise en page et de l’efficace couverture. Les 80 pages suivantes sont consacrées à des recettes pour miamologues apprentis (ah le « bon vieux flan à la vanille !), avertis (fondants à la vanille triple x) et aguerris (Paris-brest et sa crème du tonnerre).

qu_est_ce_quon_mangeQu’est-ce qu’on mange ? Des légumes ! 500 recettes saines et gourmandes, paru chez Terre vivante, où vous trouverez des recettes à base de légumes locaux, pas chers, pour chaque saison.

Pour finir une anecdote : une mamie dit à sa petite fille qui farfouille dans les livres jeunesse à côté de moi : « Ici on n’est pas dans une bibliothèque, on est dans une librairie, tu dois prendre soin des livres »… heureusement elle se reprend aussitôt (non, elle ne m’avait pas reconnue) et ajoute « enfin, dans les bibliothèques aussi on prend soin des livres » ! Merci Madame.

Caroline

Commentaires sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire sur facebook

Commentaires sur les réseaux sociaux

2 Responses

  1. SOPRAT 12 décembre 2016 / 8 h 50 min

    Je partage l’avis de Caroline sur l’accueil de ces 2 nouveaux libraires, le lieu chaleureux, le fonds choisi avec intérêt et les gâteaux accompagnant le thé!
    Une envie de rentrer, flâner et d’y rester.

  2. Mireille Poulain-Giorgi 13 décembre 2016 / 15 h 10 min

    Oh! Quelle idée originale, effectivement, de préparer des sacs-cadeaux surprises dans une librairie! Mille bravos à cette librairie.
    Comme quand nous étions petits et qu’on nous offrait une surprise. Vous savez ces cornets (euh… terme lorrain peut-être!… Dison des sacs papiers) roses pour les filles et bleus pour les garçons.
    ****
    OFFRONS DES LIVRES. OFFRONS DES LIVRES. OFFRONS DES LIVRES.
    Cela me rappelle une nouvelle d’Alberto Moravia, intitulée Le pique-nique.
    L’histoire se passe au moment de Noël. Tous les commerçants d’une rue décident de fêter ensemble la fin de l’année et chacun apportera – pour ce grand repas auquel ne participeront pas les enfants – ce qu’il vend habituellement: des jambons, des raviolis, un panettone, du vin…
    Egisto, le libraire tient à faire une surprise.
    Alors que ses « amis-commerçants » s’attendent à une douceur sucrée ou un digestif, ou pourquoi pas un cigare… Il offre à ceux qui ne sont jamais entrés dans sa librairie-papeterie, des stylos, des cartes, du papier à lettres, avec ces mots « Je vous apporte ce que vous n’avez jamais eu l’idée de venir m’acheter. »

    Joyeux Noël à tous et belles lectures roboratives et coruscantes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*Nom :


(Vos commentaires seront modérés)